Accueil du site > Recherche et Formation > Publications > L’Université en chantier en RD Congo

Une nouvelle parution vient honorer l’Université Congolaise

L’Université en chantier en RD Congo

Regards croisés sur la reforme de l’enseignement supérieur et universitaire

L’ouvrage collectif, paru aux éditions Karthala le 3 août 2012, a été coordonné par les éminents professeurs Alphonse Maindo et Pascal Kapagama.

Alphonse Maindo M. Ngonga, docteur en science politique de la Sorbonne, est professeur de science politique et directeur du Centre de recherches politiques et sociales d’Afrique Noire/CEREPSAN à l’Université de Kisangani.

Pascal Kapagama Ikando est docteur en sociologie de l’Université de Laval. Il est professeur au département de sociologie de la faculté de sciences sociales, administratives et politiques à l’Université de Kinshasa.

La République démocratique du Congo est aujourd’hui le deuxième pays le plus vaste d’Afrique. Avec ses soixante-sept millions d’habitants et un taux de croissance démographique des plus élevés du monde, elle a un immense défi à relever : développer durablement son territoire pour le bien-être général de sa population dont plus de la moitié a moins de vingt ans. L’éducation, en particulier l’enseignement supérieur et universitaire, est une variable-clé de ce développement.

Le budget prévisionnel 2011 de l’éducation, l’une des cinq priorités déclarées, ne représentait que 3 % du budget national congolais. Au niveau de l’exécution, il a dépassé à peine 1 %. Toutefois, il convient de noter que, dans le cadre du premier quinquennat du Président Joseph Kabila, le programme de réhabilitation et de construction des infrastructures des établissements d’enseignement supérieur et universitaire a connu un vrai début d’exécution, notamment aux Universités de Kindu, de Kisangani, de Lubumbashi et de Kinshasa. La RDC est un pays où l’on croit trop que légiférer suffit à résoudre des problèmes. Ce dont la patrie de Lumumba a besoin, c’est de l’application des textes adoptés et promulgués.

L’ensemble des contributions de ce volume rappelle fort heureusement cette réalité, d’abord dans une démarche sociohistorique qui tire des leçons des réformes passées, puis dans une approche empirique qui examine les perceptions et pratiques actuelles, enfin dans une approche prospective qui explore les modalités d’une action volontaire dont, au final, l’effort sera payant pour le pays.

Commandez l’ouvrage aux éditions Karthala en cliquant le lien : http://www.karthala.com/terrains-du...

Posted by Guilain Mathe

Director, GLPIC

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0