Accueil du site > Recherche et Formation > Publications > Kigali éclaboussé par le Rapport des experts de l’ONU : Violations par le (...)

Ces vérités qui choquent

Kigali éclaboussé par le Rapport des experts de l’ONU : Violations par le Gouvernement rwandais de l’embargo sur les armes (en RDC) et du régime de sanctions

By Guilain Mathe, 17 juillet 2012

Les masques ont fini par tomber. Le Rwanda est un voisin peu désirable. Il est le responsable au premier plan des conflits interminables qui endeuillent les populations congolaises du Kivu depuis près de deux décennies. L’annexe du Rapport des Experts de l’ONU dévoile toute la vérité sur le rôle du Rwanda dans l’émergence de la nouvelle rébellion du M23. Des vérités qui choquent et qui éclaboussent le Rwanda, soutenu depuis longtemps par certains milieux occidentaux malgré ses nombreux crimes longtemps décriés à l’Est de la RDC. Tel est pris au piège celui qui croyait prendre...

To read the English version of the Addendum, please clic the link : http://www.un.org/ga/search/view_do...

Pour lire la version française du rapport, cliquer : http://glpic.org/IMG/pdf/AddendumM2...

Addendum au rapport intérimaire du Groupe d’Experts sur la RDC (S/2012/348)

I. Introduction

1. Conformément à ses communications orales du 13 juin 2012 adressées au Comité des sanctions, en application de l’engagement du Groupe d’informer le Comité sur des violations de l’embargo sur les armes et du régime des sanctions, le Groupe inclut le présent addendum à son rapport intérimaire (S/2012/348).

2. Depuis le début de son mandat, le Groupe a recueilli des preuves sur des violations de l’embargo sur les armes et du régime des sanctions, commises par le Gouvernement rwandais. Ces violations consistent en la fourniture de soutien matériel et financier aux groupes armés opérant à l’Est du Congo, y compris le nouveau groupe M23, en contravention du paragraphe 1 de la résolution 1807 du Conseil de sécurité. Les violations de l‟embargo sur les armes et du régime des sanctions comprennent :

- L’assistance directe à la création du M23 en facilitant le transport des armes et des troupes à travers le territoire rwandais ;

- Le recrutement de jeunes rwandais et d’anciens combattants démobilisés, ainsi que des réfugiés congolais pour le M23 ;

- La fourniture d‟armes et de munitions au M23 ;

- La mobilisation et lobbying auprès des leaders politiques et financiers congolais en faveur du M23 ;

- Les interventions directes des Forces rwandaises de défense (FRD) sur le territoire congolais afin de renforcer le M23 ;

- L’appui à plusieurs autres groupes armés, ainsi qu’à des mutineries des FARDC à l’Est du Congo ;

- Le soutien à des personnes sanctionnées, soumises au gel des avoirs et à l’interdiction de voyager.

Pour lire la suite, télécharger la format PDF des versions anglaise et française dudit rapport ci-dessous.

Mis en ligne par Guilain Mathe,

Director, GLPIC

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0