Accueil du site > Multimédia > Kagame nie avec véhémence les soutiens rwandais à la rébellion du M23 et accuse (...)

Cette guerre interminable au Kivu : la politique des sales coups ?

Kagame nie avec véhémence les soutiens rwandais à la rébellion du M23 et accuse le gouvernement de Kinshasa

By Guilain Mathe, 23 juillet 2012

No surprise ! Despite the report of the U.N. Experts, Rwandan president Paul Kagame denies vehemently the evidence support his governement provides to the criminal rebellion in Kivu. Listern to his interview (in English) provided to Al Jazeera.

Les langues commencent à se délier. Dans sa marque de fabrique accoutumée, Paul Kagame nie avec véhémence les preuves évidentes contenues dans le rapport des Experts des Nations Unies sur les soutiens rwandais à la rébellion criminelle au Kivu. Il tente de dédouaner son gouvernement au forceps en jouant au Saint homme et au pacificateur. Il sape l’intervention internationale des Nations Unies au Congo qui, selon lui, a défailli à sa mission de stabiliser la région. Il affirme que pas seulement le CNDP, mais également le gouvernement congolais (à partir du plus haut sommet de l’État) sont tous impliqués dans la l’aventure guerrière qui endeuille les kivutiens.

Suivez son interview accordé à Al Jazeera par ici (in English)

Mis en ligne par Guilain Mathe

Director, GLPIC

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0